— THE PUTSCH GIRLS #2 — Mes sports qui ont changé pendant le protocole

Les traitements contre le cancer ont un impact sur la vie des patients à beaucoup de niveaux, dont le sport. Personnellement, étant adepte de la natation et de

⁉️ La maladie change beaucoup de choses : la perception de la vie, le travail, les sorties, les activités sportives, et bien d’autres ! Je vous parlais dans mon article Chimio & Vacances l’éventualité d'”emporter votre chimio dans les bagages!”. Aujourd’hui, focus sur le sport !

La piscine & la salle, c’était avant :

🙄 Dire que j’étais une élève sportive très assidue serait mentir ! J’avais toutefois l’habitude de faire une séance de fitness toutes les semaines avec une super collègue et 1km de natation 3 à 4 fois par mois.

J’ai repris en allant à mon rythme :

😴 J’ai commencé mes traitements avec de la chimiothérapie : l’AC, qui fatigue beaucoup avec notamment la baisse de l’hémoglobine, et qui rend fragile avec la baisse des globules blancs. Mon envie de faire de la fitness est tombée au plus bas à ce moment-là… J’avais souvent de la fièvre, une tension trop basse, j’ai été plusieurs fois en aplasie et plusieurs fois hospitalisée. A la fin de l’AC, je suis restée une semaine allongée à l’hôpital sans presque plus marcher (pas très bon pour les muscles, qui sont déjà malmenés avec la chimio). Bilan : en sortant : j’avais rarement eu aussi mal au dos de ma vie. Je me sentais très faible aussi…

🐳Quand la cure d’AC a été terminée, et que mes globules blancs avaient un peu remontés, je me suis décidée à reprendre la natation. J’avais l’accord de mon oncologue, avec la seule réserve de, je cite, « une douche décapante ensuite !». J’ai repris en y allant à mon rythme. Ça m’a fait un bien fou ! Alors oui, au début, je nageais moins vite, et moins de mètres, mais dès la reprise j’ai commencé à me sentir moins faible et à avoir moins mal au dos. En bref : reprise de muscle en douceur au programme !

🏊‍♀️Puis, second type de chimio : le Taxol. Celui-ci fait moins baisser les globules blancs que l’AC : j’ai donc été en mesure de continuer la natation.

🧘‍♂️Après les opérations (mise en place du cathéter, mastectomie) ou encore pendant la radiothérapie, n’ayant pas le droit de nager, j’ai fait quelques séances de pilates spécial dos.

Et vous, quels sports pratiquiez-vous avant la maladie ? Et maintenant ?

Crédit Photo : The Putsch Girls

4 commentaires sur “— THE PUTSCH GIRLS #2 — Mes sports qui ont changé pendant le protocole

  1. Avant mon traitement, je pratiquais dans un club de sport des cours collectifs tels que :
    – le bodyattack et bodypump’ : entrainement cardiovaalculaire au rythme de la musique
    – du renforcement musculaire ciblé sur la taille, les abdominaux, les fessiers et les cuisses.
    A l’issue de mon opération du sein, puis le procotole AC, 1 mois après, je ne pouvais pas reprendre ces activités trop intenses pour mon corps trop affaibli.
    Je me suis d’abord mise à la marche, tout les jours (seule sport préconisé par mon oncologue).
    Depuis je suis passée au Taxol, je suis moins fatiguée, mais le confinement actuel lié à la crise sanitaire ne me permet plus de sortir. Je me suis mise au pilates à la maison. Je fais aussi du stretching (j’espère ainsi combattre les fourmillements que beaucoup de personnes ressentent avec le taxol). De plus, je profite de mon vélo d’intérieur, à mon rythme en attendant de retrouver mes performances d’antan….Encore 5 injections de Taxol à venir….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *