— POST-CHIMIOTHERAPIE #1 — Vous n’allez plus boire que de l’Ortie !

A la fin de la chimiothéérapie par voie intraveineuse, c'est le moment tant attendu de la repousse des cheveux. C'est là que l'Ortie devient votre meilleur ami.

AïeAïeAïe?

💥 On connaît l’ortie pour les souvenirs douloureux de nos pauvres jambes qui s’y sont frottées par inadvertance !

Les multiples vertus :

🌿 Mais c’est aussi une plante médicinale aux nombreuses vertus ! Grâce à ses vitamines & à son pouvoir antioxydant, l’ortie exerce de nombreuses supers actions pour notre crinière, qui va repousser le bulbe pour gagner en centimètres mois après mois à la fin de la chimiothérapie. Quelques exemples : L’ortie :

 – Tonifie les cheveux

 – Stimule l’oxygénation du cuir chevelu.

 – Renforce les cheveux et leur redonne de la brillance naturelle.

 – Fait diminuer l’apparition de pellicules.

💃 Séduisant, non ?

Mon bilan :

🌿 J’ai fait une cure de tisane d’ortie 2 à 3 fois par jour (c’est recommandé de le faire 3 fois par jour pour une action vraiment efficace) pendant les 3 mois qui suivirent la fin de ma chimiothérapie. C’était devenu un vrai pote. Ensuite, avec l’été, je l’ai un peu lâché mais je vais me remettre à cette routine, blottie sous mon tendre plaid. Et parce que j’aime beaucoup mes cheveux (🙏 si vous m’entendez merci de repousser encore plus vite !), je vous parlerai dans un prochain post d’une autre trouvaille !

💃 Aujourd’hui, à presque 7 mois après la fin de ma chimiothérapie par voie intraveineuse, mes cheveux sont à 10cm ! Mon prochain objectif capillaire c’est de réussir à les attacher. Même si, entre nous, je ne risque pas de les attacher, je veux en profiter au max, mais c’est histoire de dire que je peux avoir le choix de le faire 😎.

Si vous n’avez pas commencé la chimiothérapie, n’hésitez pas à lire mon article sur le choix de la perruque / prothèse capillaire.

Et vous, quelles sont vos astuces pour faire repousser vos cheveux au plus vite et au plus beau ?

Crédit Photo : The Putsch Girls

4 commentaires sur “— POST-CHIMIOTHERAPIE #1 — Vous n’allez plus boire que de l’Ortie !

  1. Alors moi je n’en suis pas encore à la phase repousse des cheveux… pour l’instant c’est crâne d’œuf ! Je ne suis qu’à ma 3ème cure.
    L’esthéticienne m’a conseillé le massage du cuir chevelu avec de l’huile de ricin. C’est censé favoriser une repousse plus vigoureuse et en attendant ça nourrit le cuir chevelu et évite les démangeaisons !

    1. Je compte faire un futur article à ce sujet : massage du cuir chevelu & huiles. Cela m’a aussi beaucoup aidé pour la repousse et pour éviter les démangeaisons / cuir chevelu rouge / pellicules.
      Je pense bien à toi pour ta chimiothérapie !

  2. Bonjour Carole, moi, je pense que c’est derrière moi…la galère… un truc pour les coups de fatigue : aller marcher tranquillement un petit moment , sans faire de performance. Je revenais « rechargée « et ça repartait. J’ai aussi fait de la sophrologie à raison de 2 séances par mois. J’ ai fait 30 séances au total sur 2 ans. Aussi, l’homéopathie m’a énormément aidée et a protége’ mes reins et mon cœur pendant la chimiothérapie. Je n’oublie pas le plus dur et le plus traumatisant : la chute des cheveux, alors port de la perruque. Je n’ai pas eu conscience de la gravité de ma maladie peut être parce que j’ai été bien entourée ! Pendant mes chimios j’ écrivais des poèmes, cela m’ a beaucoup aidée. J’ai été marquée par l’hopital : qualité des soins, gentillesse et belles rencontres avec d’autres patientes que je n’oublie pas. Mon souhait : garder un bon moral, rester « battante » et confiante et se laisser dorloter et tout ira bien.

    1. Bonjour,

      Merci beaucoup pour ton témoignage et tes ondes positives.
      Je te rejoins complètement sur l’aspect balades, sophrologie, entourage, art, gentillesse des aidants et le positivisme ! 💗 Tous ces éléments m’ont beaucoup aidés et m’aident toujours aujourd’hui !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *